Humeur

Vintage nostalgia

On assiste ces derniers temps à une nostalgie généralisée pour les temps révolus, pour un « autrefois » idéalisé.

Chacun sa décennie, certains choisissent celle de leur douce enfance, d’autres celle de la jeunesse de leurs parents ou de leur grands-parents.

En ces périodes faites de difficultés et d’incertitudes, le passé apparaît par définition comme certain et prévisible : une sorte de refuge tangible.

Ces fameux temps dorés d’insouciance !Nous savons parfaitement que c’est une utopie (les mémoires sont courtes), mais qu’importe si cela nous fait du bien ! Le tout c’est d’être conscient que chaque époque comporte son lot de difficultés et de drames.

D’aucuns se pressent aux salons des voitures anciennes, d’autres hantent les brocantes et les vide greniers. Cette dernière tendance privilégie le recyclage et la créativité j’y adhère !

D’autres encore s’entichent de vêtements vintage, c’est à dire d’habits d’époque originaux. On est en quête du petit supplément d’âme, ras le bol de l’uniformité, des articles manufacturés : c’est à qui dénichera l’objet qui raconte une histoire, la petite veste chinée qui réchauffera et personnalisera une tenue !

En ce qui nous concerne, nous avons un faible pour les pin up des années 50.

Nous aimons cette mode, car elle met en valeur le corps féminin et ses formes.

Après tant d’années d’aliénation et d’anorexie mentale des faiseurs de mode, on ressent le besoin d’un retour aux rondeurs,à la douceur, et par la même aux valeurs dites féminines! Le vêtement est au service de la féminité et non l’inverse !

C’est sexy, gai, rarement vulgaire et parfois drôle : il y a beaucoup d’autodérision dans cette façon de se vêtir. On y trouve pas mal de références aux comics, à certains films cultes. Cela raconte une histoire, on se projette dans un univers. Un univers dans lequel, contrairement aux apparences, les femmes ne sont pas des objets , mais à l’inverse, prennent leur destin en main. Elles acceptent leur corps (quel qu’il soit) et s’assument.

Enfin, c’est une mode fédératrice, humaine et intergénérationnelle.

Nous nous sommes retrouvées un dimanche par hasard ( existe t-il ?), à un salon de » l’auto rétro « ; là bas se trouvait un stand de vêtements féminins années 50-60, tenus par deux sexagénaires fort sympathiques vêtues de robes d’époque.

Nous n’avons pas résisté à la tentation d’essayer plusieurs tenues, et de s’en offrir une chacune ! On a passé un moment délicieux, parmi des femmes de tout âge (de l’ado à la mémé, en passant par tout les âges intermédiaires), de divers horizons et aux silhouettes variées. Chacune essayant une robe, conseillant ou complimentant une inconnue, et surtout prenant un plaisir infini à ces essayages et à ces échanges.

On y a vu des femmes très rondes sourire enfin face au miroir.

Petite ou girafe, ronde ou fine, adolescente ou femme mûre : nous sommes toutes des petites filles qui jouent à être belles !

POUPOUPIDOU !

2 réflexions au sujet de « Vintage nostalgia »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s