Humeur·voyage

La classe à Dallas

Premier séjour au Texas dans l’éventualité d’une installation en famille pour une durée indéterminée.
Bien entendu j’imaginais la ville, ses tours de verre et tout l’environnement urbain qui va avec, cependant je pensais trouver au delà du bitume des prairies, des chevaux et des vaches : quelques vestiges d’un passé agricole !
Hélas, si j’ai croisé trois vaches et deux chevaux, c’est le bout du monde !
Nous avons été gentiment accompagnés par une famille Américaine : mon mari étant là pour le business, j’ai eu la chance d’avoir pour guide une délicieuse mère de famille aussi jolie que dynamique, véritable « walkyrie » des malls, cities et autres highways.
Les enfants et moi même, avons passé les premiers jours de notre séjour dans ces grands centres commerciaux pour faire du shopping bien sûr, glisser sur une immense patinoire,et découvrir un restaurant sur le thème de la jungle, où vous êtes accueillis par des rangers et environnés d’automates de reptiles, tigres, singes et végétaux en plastique !
Je conviens que pour une Française du sud habituée à vivre en plein air, à sentir l’odeur des sous bois à l’occasion de son jogging matinal et à manger bio, tout cela n’a pas été évident !
Je me suis sentie étouffée à force de passer le plus clair de mon temps en milieu artificiel. Pourtant nous ne nous sommes pas ennuyés : escalade, cosmic jump (trampolines géants), bowling, visite du musée Perot de Dallas et de l’immense Hotel Gaylord avec ses décors de Noël et ses sculptures sur glace… Le tout à ciel fermé ! Mon fils s’est essayé au golf en plein air avec son père, mais je n’y étais pas.
Passage obligé,nous avons visité le fameux ranch de Southfork rendu célèbre par la série télévisée  des années 80 : »Dallas »(joli havre de verdure) !
Le week end , en mal de nature nous nous sommes rendus au lac de Lewisville, cependant mal préparés, nous n’avons eu accès qu’à une petite plage et n’avons pas trouvé de sentier pédestre.
« Notre famille d’accueil » nous a accompagné à Fort Whorst, authentique village de cowboys,  avec son folklore, ses restaurants de viande grillée, ses saloons, ses chanteurs de country et ses rodéos : on a adoré !
L’ambiance y est bon enfant, les mineurs sont les bienvenus dans le dancing sous la surveillance de leurs parents. Toutes les générations se côtoient, on y écoute de la country, on y danse, on boit un coup et on a la possibilité d’assister à des rodéos (sensationnel) ! Le tout dans une atmosphère fort civile et décontractée.
Nous avons bien entendu visité Dallas downtown : nous nous sommes rendus sur la stèle du Président Kennedy, et avons fini par manger des spaghettis dans un immense hangar à pâtes (spaghetti warehouse)! Évidemment, pas de shopping en ville car à l’exception de deux échoppes à touristes, il n’y a que des bureaux (et des restos), on n’est pas à Boston !
Pour conclure, en dépit de  » l’effet sous cloche  » du mode de vie, les Texans ont été un véritable bol d’oxygène pour nous. Les gens sont d’une infinie gentillesse, ils sont tranquilles et sympathiques. Pour exemple, nous avons été invité pour le réveillon du jour de l’an (par l’entremise de nos hôtes), par une famille qui ne nous avait jamais rencontré auparavant.
Ce sens de l’accueil, cette impression de sérénité et cette cool attitude sont rafraîchissantes !
En terme de services, à l’hôtel, au resto …nous avons tout à apprendre : on n’a pas l’impression de déranger le serveur quand on passe commande !
Enfin, il y a le climat avec une amplitude terrible (c’est un désert) et un temps très versatile, on m’a dit : » si tu n’aimes pas le climat attends 5mn » ! Effectivement, dans une même journée on peut avoir la pluie et le beau temps et… une tornade ! D’ailleurs, nous n’y avons pas échappé ! Mais c’est très bien géré (alarmes, infos, abris).
Pour finir sur une note positive, Dallas se trouve à 4 h d’avion des villes Américaines les plus importantes, de quoi voir du pays !
Suite au prochain épisode…
Le petit plus magique :  Visitez le blog pop et acidulé de nos copines texanes dont voici l’adresse http://stylelyfeblog.com, dépaysement assuré !

4 réflexions au sujet de « La classe à Dallas »

  1. Nous avons vécu 3 ans en Pennsylvanie, et repartirais n’importe où pour y vivre. Seuls hics, la nourriture (mais on trouve presque de partout des bons produits en cherchant un peu) et la santé. Il faut avoir une bonne assurance. Pour le reste la vie est cool, no stress et le pays grandiose.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s