Humeur·poesie·Vidéo -Photos

Papillon vole !

Bleu électrique, bleu dur, bleu Klein… Comme une envie de bleu pas le bleu délavé du blues, celui du ciel juste avant que le rideau noir ne tombe, celui de la mer au large.

Un bleu franc, un bleu joyeux c’est la couleur dont j’ai besoin pour aller bien aujourd’hui, celle qui répare les bleus à l’âme (suivant le principe du vaccin et de l’homéopathie, le remède est le poison lui même!).

Tu es partie depuis un an déjà, et je repense à cette magnifique et incroyable histoire d’amitié entre une petite fille (ma fille) et un insecte !

En effet, tu nous a quitté à trois jour de l’anniversaire de ma poupée que tu chérissais, mais tu t’es quand même débrouillée pour lui faire le plus cadeau que tu n’aurais jamais pu lui offrir de ton vivant : un papillon apprivoisé !

En revenant de l’école, la petite repère un papillon sur la chaussée. Une de ses ailes légèrement abîmée le prive de grandes envolées, il volette tout au plus.

Sans grande conviction on le ramène à la maison, et nous l’installons dans une vaste cage de tulle (car nous avions fait auparavant un élevage de Belle-Dames), nous la garnissons de fleurs fraîches et de fruits mouillés imbibés de nectar.

En tout cas l’enfant sèche vite ses larmes, l’événement avait effacé toute trace de chagrin sur le visage de la fillette ! Je n’ai pas pu m’empêcher de penser que ça serait partie remise deux jours plus tard quand l’insecte rendrait l’âme, les pleurs allait reprendre de plus belle…

En effet, cela n’a pas loupé la perte de l’animal a ravivé celle de l’amie chère, sauf que cela s’est produit trois mois plus tard (même un peu plus) !

Pendant ce laps de temps, lorsque ma fille était présente, le papillon était lâché librement dans la maison, souvent posé sur elle et se promenant sur sa tête ou sur son visage ! Il ne s’animait ainsi qu’en sa présence : c’est bien simple, elle l’avait toujours sur elle (nous avons des photos et des vidéos pour preuve de ce joli conte) !

Il n’était pas bleu, on l’a prénommé Elfie, il était à tes couleurs dans les tons de brun et d’orangé car c’était un papillon de nuit.

J’ai toujours chéri les animaux, les insectes, les fleurs, la nature dans son ensemble, mais là  je dois dire que les papillons me ravissent…

Le printemps précédent c’est ma grand-mère adorée qui s’envolait, et je vous promets que j’ai passé l’été entourée de papillons : deux soirs d’affilés un papillon s’est promené sur moi quelques minutes, une autre fois un autre d’un joli bleu justement s’est posé sur ma robe fleurie alors que je me baladais dans les ruelles de Cefalù en Sicile.

D’aucuns n’y verront que de simples coïncidences, toujours est-il qu’il suffit d’un battement d’aile de papillon pour apaiser les battements du cœur d’une petite fille en pleur…

Nous n’y avons vu que du bleu !

Si vous aussi vous avez de jolies histoires qui mettent du baume au cœur, racontez nous !

*Le petit plus magique, nous avons réalisé tout un chapitre sur les papillons :

6 réflexions au sujet de « Papillon vole ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s