voyage

New York avec les enfants

Croquer dans la grosse pomme en famille !

Cela faisait un bout de temps que l’on tournait autour de la grosse pomme sans se décider à y poser nos valises, car on nous a averti maintes fois : New York avec les enfants c’est galère, mieux vaut y aller en amoureux !

A force de tourner autour du fruit défendu (New Jersey, Vermont, Massachusetts notamment Boston), les enfants ayant grandi, on a décidé d’y faire escale avant de retourner au Texas, et on n’a pas été déçus !

Franchement on a trouvé une ville parfaitement « kids are more than welcome !  » Il y a tant d’endroits et d’activités prévus pour eux ! A commencer par Central Park : ses écureuils, son zoo, ses balades à pieds, à vélo, en barque ou en calèche… L’aquarium de Brooklyn, les plages et la fête foraine de Cony Island.

 

 

Le musée d’Histoire Naturelle qui propose actuellement une incroyable exposition sur les dinosaures « Titanosaur » ; le « Moving Image Museum »dans le Queens (dépendant des studios de cinéma Kaufman Astoria), où l’on peut admirer des décors, des costumes, des photos de films cultes, ainsi que des vieilles caméras ainsi qu’un tas d’explications techniques. On y trouve même des jeux d’arcade mémorables avec lesquels on peut jouer plusieurs parties (jetons offerts avec l’entrée). A savoir : une demi journée par semaine l’entrée de ce musée est libre.

L’image contient peut-être : 1 personne, plein air

Les ados apprécieront particulièrement Times Squares avec ses enseignes lumineuses et Broadway et ses théâtres. Ils ont adoré visiter l’improbable magasin M&M’s !

Contre toute attente, ils n’ont pas rechigné à traverser à pied le Brooklyn bridge (une bonne heure de marche quand même !), ainsi que la High Line une promenade paysagée en hauteur sur l’ancienne voie ferrée de la ville, offrant une vue imprenable sur New York.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air

Pour une première fois nous avons choisi de nous imprégner de l’ambiance de la ville au hasard de nos promenades, et nous n’avons rien planifié. C’est pourquoi nous n’avons pas investi dans le city pass (plutôt onéreux), et avons renoncé pour cette fois à visiter le Guggenheim museum ainsi que le Metropolitan museum of Art plutôt que de bâcler les visites.  Cependant nous avons eu le plaisir de visiter L’American Folk Art museum (de taille modeste et dont l’entrée est libre), avec sa boutique d’objets artisanaux choisis, que du bonheur ! Nous avons également fait une pause à la New York public Library (bibliothèque municipale) : nul besoin d’ être inscrit pour y passer un moment et consulter les livres, l’espace enfant est très convivial.

En revanche, nous n’avons pas sacrifié au rituel de la visite en ferry depuis Staten Island de la Statue de la Liberté, et de Ellis Island (la fameuse île où les immigrés séjournaient pendant leur quarantaine : on y trouve une expo passionnante sur le sujet). Je dois convenir que la queue pour accéder aux ferries est interminable, mais la vue de la baie de New York en vaut largement la peine : à faire une fois !

A Staten Island les enfants ont eu la chance de faire un tour de manège sur le Seaglass Caroussel, une véritable œuvre d’art en mouvement sur le thème du monde aquatique, carrément magique ! Le bémol, les adultes accompagnateurs sont invités à se tenir hors du bâtiment qui abrite le manège ou bien il faut s’acquitter du prix d’un tour (par personne), hélas ce jour là il pleuvait !

En 10 jours, nous avons savouré, la grosse pomme quartier par quartier, et avons eu la chance de voir quasiment tout les bâtiments et lieux d’intérêts les plus importants : de l’Empire State Building, aux reds steps de Times Square, au Madison Square garden, au World Trade Center, au Chrysler Building, ainsi qu’au Mémorial de Manhattan sur lequel nous sommes tombés par hasard (je n’y tenais pas plus que ça)..! Sans oublier l’ « Iron flat » qui comme son nom l’indique à des allures de fer à repasser.

L’image contient peut-être : gratte-ciel et plein air

Il y a bien d’autres choses que j’aurais aimé faire comme un des Flea market (marché aux puces) celui de Brooklin par exemple, ou accéder au « Top of the Rock » by night qui offre une vue imprenable de NYC depuis le Rockfeller Center ultra romantique !

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air

Nous avons beaucoup aimé Soho (ses galeries d’art, notamment : la gallery Plaza Athenee ; ses boutiques comme celle « Shabby Chic Couture » estampillée Rachel Ashwell (déco d’intérieur) ; ses restau  (clean food : bio !), et avons été un peu déçus par Little Italy qui semble être devenu un quartier plus commercial qu’authentique (où sont passés les italiens ?!). Pourquoi ne pas faire un détour à Chinatown juste pour ses étals de victuailles exotiques, c’est accolé à « Littaly »?!

En matière de shopping, il y a vraiment de quoi satisfaire toutes les demandes: des boutiques chics de Soho (une mention spéciale pour le magasin de guitares Rudy’s), de Madison Avenue, de Broadway (ma fille a été émerveillée par la boutique American Girl où l’on peut acheter une poupée personnalisée à son image, la faire coiffer, maquiller, on peut même lui faire percer les oreilles !).

A noter, l’enseigne « Century 21 » (3 points de vente à NY dont un à Broadway) propose de la marque à prix sacrifié ainsi que des pièces coutures.

Pour conclure, il est évident que l’on ne peut pas tout faire en une fois, et qu’il faut cibler ses priorités en fonction de ses centres d’intérêt, du temps, et du budget dont on dispose. Il s’agit de se faire plaisir et non d’optimiser à tout prix !

En tout cas, j’ai trouvé que cette ville par rapport aux grandes villes Européennes est très accueillante et conviviale : il y a quantité de parcs et jardins où se ressourcer qui proposent des chaises gratuitement, ainsi que des wc publics un peu partout et parfois des fontaines d’eau potable. L’accès à de nombreux points d’intérêt est gratuit ; le taxi et le métro sont bon marché (d’ailleurs le subway est tout à fait safe !). Malheureusement downtown la nuité reste chère et ne parlons pas du logement, les loyers y sont très élevés.

Enfin, ce qui ne gâche rien, les New-yorkais dans l’ensemble sont très sympa et très cool, il y a une bonne ambiance et de très bonnes vibrations (peu d’agressivité et de fébrilité) : on a adoré et on vous recommande La Grosse Pomme à consommer en famille et sans modération !

 

7 réflexions au sujet de « New York avec les enfants »

    1. Merci pour ton retour positif ! Au début on ne prenait que le taxi et les usagers nous ont dit que l’on pouvait prendre le métro sans problème de jour comme de nuit, et c’est sur ça n’a rien à voir avec Paris ! Bon j’imagine qu’il ne faut pas s’aventurer trop tard dans certaines zones, en tout cas on a quadrillé la ville pendant 10 j et on n’a ressenti aucune tension.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s